Une usine à papier menace le Loing

Publié le par oui au bio

Une usine à papier s’est implantée sur la Zone d’activité Arboria à Pannes, près de Montargis (45). Sa mise en route est effective depuis début juillet. L’installation de cette usine italienne, ICT, a vu le jour après maintes procédures et différents recours, des modifications de PLU intervenues après l’obtention des permis de construire, des destructions de culture sous couvert de fouilles archéologiques… tout cela avec le plus grand mépris pour l’environnement et les populations concernées.

Ce qu’il faut savoir :

Eau
- Cette usine va pomper dans la nappe phréatique de la Beauce 4 400 m3 d’eau par jour, qui correspondent à la consommation d’une ville de 32 000 habitants.
- Le rejet des eaux est prévu dans le Loing après utilisation à raison de 3 800 m3 / jour – soit pan an : 100 tonnes de nitrate, 110 tonnes de matières en suspension, 48 tonnes d’azote total, 1,4 tonne de composés organiques halogènes (sources : http://nargis-ami.org/usine.htm)

Trafic routier
65 328 camions par an vont assurer le transport des matières brutes (pâtes à papier) depuis le port du Havre, entre autres. Les produits finis (papier à usage domestique, env. 60 à 70 000 T/an) repartiront vers l’Allemagne et le Benelux puisque cette production est destinée pour l’instant uniquement à l’export.

Air, changement climatique
Une usine de ce type, ce sont aussi des tours réfrigérantes, des chaudières (50 000 m3 de gaz/an), des sorties de cheminées.
La transformation et le transport de papier, c’est de la poussière de cellulose hautement cancérigène, du monoxyde de carbone, dioxyde d’azote, dioxyde de soufre… Et beaucoup d’incertitudes liées à la dispersion de cette substances dangereuses.

Déchets
La quantité prévisionnelle des déchets est estimée à 21 630 T par an. Comment seront-ils stockés, traités ? Comment estimer le degré de pollution des sols et sous-sols dû au stockage des déchets et des produits chimiques, aux possibles fuites ?
Et comment évaluer aussi les risques liés au stockage de matière hautement inflammable (cellulose) ?

Pollution du Loing
Enfin dans le rapport remis par la Préfecture de la Région centre et du Loiret qui émet un avis positif sur l’implantation de cette usine, il est spécifié que «le projet n’est concerné par aucune zone classée ou protégée». Sauf que le Loing, dans lequel sont rejetés les effluents, poursuit son chemin jusqu’en Seine-et-Marne et qu’à partir de Bagneux-sur-Loing, nous entrons en Zone Natura 2000 (réseaux de sites écologiques qui préservent la diversité biologique), ce même Loing traverse la réserve de la plaine de Sorques, ce même Loing abrite en ses eaux une faune et une flore riches, diversifiées et protégées. Quel impact peut avoir une augmentation de deux degrés de l’eau sur les poissons ?
Nous utilisons tous au quotidien du papier à usage domestique, toutefois nous ne pouvons accepter, une fois de plus, que le confort et la modernité prévalent sur l’environnement et la santé. Il existe des procédés d’épuration des eaux usées provenant des papeteries permettant de recycler 97% des eaux utilisées (ex. Papeterie du Doubs à Novillars).
L'information sur l'implantation de cette usine et ses conséquences est suffisamment importante pour qu'elle ne soit pas occultée.

Publié dans Eau et environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article